Les fibres végétales textiles.

tilleul_lin_ortie_chanvre

Il y a quelques années j’ai acheté de la soie végétale en fibres (appelée aussi Sabra dans les pays du Maghreb où elle est beaucoup utilisée dans le tissage ) elle est très brillante et  moins fragile que la soie issue du ver à soie. La section triangulaire de la fibre qui agit comme un prisme lui donne son brillant , et elle résiste au lavage à 30° sans se froisser

soie_sabra

Mais je ne l’ai pas trouvée aussi agréable à utiliser en broderie main que je l’aurais cru : elle crisse un peu et j’ai horreur de ça !

Donc j’ai eu l’idée de mélanger les fils à de la laine, et ma foi, cela a fait un mélange très agréable à filer au rouet (et je m'en sers parfois    de fil guide pour les laines ou autres fibres un peu courtes comme le coton  …)  et à travailler ensuite au tricot, crochet  ou tissage.

Comme je suis une incorrigible curieuse, j’avais voulu connaître l’origine de cette soie ! et j’ai découvert dans mes recherches que de nombreuses plantes  pouvaient être filées et tissées en donnant des fils plus ou moins solides, doux ou rêches, brillants ou mats, réguliers ou rustiques etc. …

Voici donc une liste non exhaustive des plantes dont j’ai découvert  que l’on peut tirer des fils (ou de la ficelle pour les plus rêches) et des tissages  et éventuellement du tricot ou du crochet :

Pour les vêtements et la décoration (et souvent aussi l'alimentation avec le jus ou les graines ...) :

Le coton (duvet des gousses mures)

Le lin (tiges)

Le chanvre (tiges)

La ramie (tiges)

L’aloe Vera (feuilles)

L’Asclépiade (herbe à perruche -     (tiges et duvet des gousses mures)

L’ortie (tiges)

Le bambou (pulpe , en fait c’est une viscose …)

Le Kénaf (tiges -chanvre de Decan – hibiscus)

L’agave (tiges - le Phormium ou lin de Nelle Zélande)

Et plutôt pour les ouvrages de décoration :

Le kapok (duvet des gousses mures en garnissage de coussins ou autres )

Le rotin

Le raphia

Le Sisal

Le coco (fibres du fruit)

Le Yucca  (feuilles)

L’abaca (chanvre de Manille – palmier textile)

La ronce (tiges)

L’osier  (tiges)

L’Alfa (ou sparte -tiges )

La massette (feuilles et tiges)

Le roseau (tiges)

Le jonc (tiges)

Le jonc de mer (tiges)

tilleul, chêne, cèdre, bouleau , saule etc…(teille des écorces)

Liens :

http://primitiveways.com/yucca_processing.html

Sur You Tube, il y a plusieurs vidéos (en anglais la plupart du temps)  qui montrent comment traiter et filer différentes de ces fibres (flax, hemp, nettle, 

Pour plus de reneignements, bien sûr, en tapant chaque nom dans un moteur de recherches vous trouverez de nombreux renseignements concernant les différentes fibres et traitements pour les rendre filables … et les cultiver ...

Mais  il ne suffit pas de ramasser les dites plantes ! il faut aussi les traiter par rouissage pour certaines, par cuisson pour d’autres, par simple cardage et égrenage pour d’autres ou encore trouver la recette pour extraire la pulpe de certaines et en faire du fil

Mais  il est plus simple de trouver la fibre déjà préparée et éventuellement peignée pour la filer directement tant l’opération est complexe et difficile à mettre en œuvre au niveau familial si on n'est pas passionné par la question et un peu foldingotte comme je le suis ...

Ça vous tente ?… alors au boulot !…